Contribution de la France au projet PEPOL

Contribution de la France au projet PEPOL

Le 11 octobre 2018, l’Ambassadrice de France Béatrice Le Fraper du Hellen et le directeur pays du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Sultan Hajiyev, ont signé un nouvel accord de contribution de la France au projet "Promouvoir des élections pour la population" (PEPOL), en plus des 200 000 € accordés en 2017.

Cette contribution de 800 000 euros au projet du PNUD permettra de soutenir la Haute commission nationale électorale libyenne (HNEC) dans la préparation matérielle et logistique des échéances électorales.

Durant la cérémonie de signature de la convention à Tripoli, l’ambassadrice a rappelé l’engagement de la France pour la tenue d’élections libres, transparentes et justes en Libye, conformément au plan d’action du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies (RSSGNU), Ghassan Salamé, et dans le prolongement des engagements pris lors de la rencontre internationale du 29 mai 2018 à Paris.

Les Libyens se sont massivement inscrits sur les listes électorales, démontrant leur volonté de renouveler l’élite politique de leur pays, et de définir leur avenir à travers un processus démocratique. Les élections contribueront à la construction d’un État stable et unifié, à même de répondre aux aspirations des citoyens libyens.

Dernière mise à jour le : 10 décembre 2018
Retour en haut