Déclaration de la porte-parole - Libye - (10 septembre 2020)

Q : Bonjour, comme vous savez, le Maroc déploie des efforts de médiation importants entre différentes parties libyennes pour le retour de la paix dans ce pays du Maghreb.
Le Maroc avait abrité la conférence de Skhirat qui a été à l’origine de la formation du gouvernement libyen reconnu actuellement par la communauté internationale.
Rabat a accueilli dimanche une rencontre entre parlementaires libyens des deux parties dans la perspective d’une réconciliation durable.

Comment la France apprécie-t-elle les efforts du Maroc dans la résolution de la crise libyenne ?

Dans quelle mesure la médiation de Rabat peut-elle être complémentaire au processus de Berlin et de l’ensemble des efforts de la communauté internationale ?

R : La France salue les efforts du Royaume du Maroc en vue de relancer le dialogue politique inter-libyen. Les initiatives en faveur de discussions politiques inclusives en Libye, en particulier celles des pays de la région, sont essentielles pour permettre une sortie de crise.

Il n’y a pas de solution militaire au conflit libyen : la sortie de crise sera de nature politique. Nous appelons, à cette fin, à ce que le dialogue politique inter-libyen reprenne dans un format inclusif, sous l’égide des Nations unies. Les efforts engagés par le Maroc y contribuent.

Dernière mise à jour le : 11 septembre 2020