L’ambassadrice, Béatrice le Fraper du Hellen

L'ambassadrice, Béatrice le Fraper du Hellen

Béatrice le Fraper du Hellen est diplômée de sciences politiques. Ministre plénipotentiaire, elle est Chevalier de l’Ordre national du Mérite et Chevalier de la Légion d’honneur.

Béatrice le Fraper du Hellen a exercée des fonctions à la direction des Nations unies et organisations internationales du ministère des Affaires étrangères, puis à la Mission permanente de la France auprès des Nations unies à Genève.

Nommée en 1991 déléguée de la France à la Commission des droits de l’homme des Nations unies, elle préside la Conférence portant adoption de la Déclaration de l’ONU sur la protection des personnes contre les disparitions forcées.

Au ministère des Affaires étrangères de 1996 à 2000, elle est chargée des questions pénales internationales et des stratégies d’arrestations de criminels de guerre. Conseiller à la Représentation permanente auprès du Conseil de l’Atlantique Nord à Bruxelles de 2000 à 2004, elle devient ensuite sous-directrice des droits de l’homme et des affaires humanitaires.

En 2006 elle rejoint la Cour pénale internationale de La Haye en tant que directrice de la coopération. En 2010, Béatrice le Fraper du Hellen est nommée chef du pôle droits de l’homme et conseillère juridique à la Mission permanente de la France auprès des Nations unies à New York.

De 2015 à août 2018, elle représente la France auprès de la République de Malte. Depuis le 10 septembre 2018, elle est ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire auprès de L’État de Libye.

Sur le même sujet

Dernière mise à jour le : 5 décembre 2018
Retour en haut